Une jeunesse amoureuse - Documentaire réalisé par François Caillat - France - 2012 - 105 min.

Mardi 7 novembre 2017 - 20h30 - Ecole maternelle de Bessoncourt

Projection gratuite en présence du réalisateur

Récit d’une éducation sentimentale à cœur et corps perdus dans le Paris des années 1970 : celle du narrateur qui vécut là pendant quinze ans les découvertes et excès de sa jeunesse. Une histoire intime autant que l’aventure d’une génération. 
Un film sur la difficulté d’aimer. Entremêlant des lieux, des images de jeunes femmes et des fragments de lettres, le film construit une géographie amoureuse de Paris. En contrepoint, des photos et films super-8 tournés lors de voyages aux États-Unis dans la contre-culture et au Chili sous la dictature militaire, rappellent ce que fut cette époque.


Conte & Cies - 18ème édition - "A-t-on toujours raison d'avoir tué toutes les sorcières ?" de FRED BLIN (Des Chiche Capon)

Vendredi 29 septembre 2017 à 19h au Fort Sénarmont de Bessoncourt, ce sont pas loin de 110 personnes qui ont pu assister au spectacle proposé par Fred Blin avec des conditions toutes réunies pour assiter à une très belle soirée ! Un artiste drôle, décalé et très talentueux dans ses divers numéros de clown, une météo des plus agréables et un cadre idéal au fort, ce fût une réussite !

Descriptif du spectacle :

"Nous pouvons dès à présent dire qu'il y aura des longueurs et du quickchange, des illusions et beaucoup de promesses. Ce sera résolument un spectacle sur la différence, avec quelques notions de dressage. Des animaux morts, vivants, drogués, heureux, là n'est pas là question ! Parce que, certes il faut s'en occuper, mais dans le fond un animal ça dépanne toujours ! Ce spectacle feint l'inachèvement pour faire une place d'honneur à l'échec, aux doutes, au vivant, à la capacité de réaction du vivant, au vis comica, à l'individu, à l'individuation, au présent, à la rigolade, au dérisoire, à la sagacité, à l'inaptitude, au vrai dans le faux et inversement."

En partenariat avec la Médiathèque Départementale du Territoire de Belfort et La Grosse Entreprise (festival proposé par le Département)
Spectacle à partir de 8 ans - Entrée libre - Durée : 1h - Jauge extérieure : 200 personnes

 

Exposition "A la une de couverture" du 1er juillet au 16 septembre 2017

L’exposition “A la une… de couverture” proposée par la médiathèque de Bessoncourt, en partenariat avec l’Espace multimédia gantner de Bourogne, célèbrait les illustrateurs de livres, et en particulier les couvertures d'ouvrages de poche.

Cette exposition a abordé le livre sous l'angle visuel et graphique et proposait un focus sur deux maquettistes de renom dont le travail s'exprima de manière particulièrement intense et créative dans les années 60 : Pierre Faucheux et Massin. Un choix de couvertures du célèbre Atelier Pierre Faucheux graphique et ses audacieuses compositions ont été montrées durant l'exposition ainsi que des ouvrages emblématiques de Massin. Vous avez été associés vous usagers ou non de la médiathèque, en apportant "votre" couverture favorite d’un de vos livres de poche. Ce fut l'occasion de découvrir d'autres illustrateurs connus ou moins connus. Vos couvertures photocopiées en couleurs ont été affichées durant tout l'été dans la médiathèque.

Les temps forts autour de l'exposition :

Samedi 1er juillet 2017 à 11h

Lecture-performance proposée par Fabien Vélasquez, médiathécaire à l'Espace multimédia gantner.

Lecture collage "Tout autour de Pierre Faucheux" avec la voix de "Mr Couverture" (Ina 1978), un texte (p 48-49) paru en 1985 intitulé Beaubourg dans l'anthologie "Mots de passe 1945-1985", sous-titrée "Petit abécédaire des modes de vie" (éditions Autrement)

Faucheux par Annie Le Brun (in "Le corps du livre", 2017)

Lecture-litanie : 12 graphistes tout autour de Faucheux, prélèvements bibliographiques effectués grâce à 
"Visionnaires : Les Plus grands graphistes", un ouvrage-somme de Caroline Roberts paru en 2015 :
http://www.editionsdelamartiniere.fr/…/les-pl…/9782732469553

Extrait d'une interview de Pierre Faucheux
http://www.ina.fr/audio/PHD99229130

Samedi 16 septembre 2017 à 10h

Nous vous avons proposé de remonter aux sources de l'écriture et de plonger dans l'univers de la lettre avec la projection de "L'Homme du Noir et du Blanc", un documentaire sur Adrien Frutiger (réalisé par Christophe Frutiger et Christine Kopp - 2004 - 46 min.)

Un portrait sur l'un des créateurs les plus lus au monde pourtant il n'écrivait pas de livre, il ne composait pas de phrase... il était un des grands maîtres de la typographie (clin d'oeil à Faucheux) ! Il concevait des caractères.

Rediffusion de ce documentaire en cliquant ici !

Suite à cette projection, nous avons eu le plaisir d'accueillir l'artiste belfortain, Jean-Hubert Sittler pour une improvisation surprise issue de ses écrits.

 

 

 

 

Couvertures de livres de poche toutes signées Pierre Faucheux et exposées à la médiathèque !

Lecture/performance du 1er juillet 2017 proposée par Fabien Velasquez, médiathécaire à l'Espace multimedia gantner de Bourogne !

Lecture/performance du 16 septembre 2017 proposée par Jean-Hubert Sittler, artiste belfortain !

Affichage des couvertures préférées des usagers ! A la fin de l'été, celles-ci ont été nombreuses à orner les murs de la médiathèque !

Le mois du film documentaire 2016

17ème édition pour le mois du film documentaire proposé par le Département et organisé par la Médiathèque Départementale du Territoire de Belfort en partenariat avec les bibliothèques participantes.

Cette année, le thème retenu était la liberté d'expression et les paroles libérées. Parmi une large sélection de films proposés, "Une contre-histoire de l'Internet" (France - 2013 - 88 minutes) a été choisi et projeté le jeudi 3 novembre 2016 à l'école maternelle de Bessoncourt.

Un film de Sylvain Bergère, réalisateur / Jean-Marc Manach et julien Goetz / Auteurs

Internet a été créé par des hippies tout en étant financé par des militaires ! Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C’est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l’arène politique… Retour sur l'émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, nés en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales. Avec Richard Stallman, l'inventeur des logiciels libres, Rick Falvinge, créateur du Parti pirate suédois, et Julian Assange, fondateur de WikiLeaks.

"Un documentaire d'exception qui retrace la (véritable) histoire de l'Internet (...). Loin de tous les clichés trop souvent publiés sous le regard bienveillant des géants de l'Internet commercial, Une contre-histoire de l'Internet résonne plutôt comme un hymne à la liberté (...)"

Guerric PONCET, lepoint.fr, 15 mai 2013. 

35 personnes ont participé à cette soirée projection qui s'est achevée avec un temps d'échange avec le co-auteur accueilli : Julien Goetz.

Petit retour en image en cliquant ici !

 

 

Conte & Cies 2016

Le mois du film documentaire 2015

Pas loin de 80 personnes sont venues assister à la projection de « Tu seras sumo » présentée le 18 novembre dans le cadre de la seizième édition du mois du film documentaire, en partenariat avec la médiathèque départementale du Territoire de Belfort et le Département.

Le thème retenu cette année était le sport et du côté de la médiathèque de Bessoncourt, le choix s’est tourné vers une pratique sportive plus méconnue de notre culture : le sumotori.

Une invitation pour le public à partager la vie d’un jeune japonais, filmé pendant deux ans par la réalisatrice Jill Coulon, dans une écurie professionnelle à Tokyo. Une découverte pour les spectateurs d’une discipline difficile de par ses entraînements, sa vie en huit clos au sein de l’écurie, la prise de poids nécessaire aux bons résultats, etc.

Ce fut également l’occasion pour les spectateurs de découvrir le Japon et ses traditions culturelles. 

A l’issue de la projection, un très bel échange s’est tenu entre le public et le monteur du film, Alex Cardon, invité de la soirée. Il a pris plaisir à partager ses connaissances, en répondant à de nombreuses questions sur la discipline, l’alimentation des sumos et ses risques pour la santé,  sur la réalisation de ce documentaire, sur la vie de Takuya (héros du film), sur son avenir aussi. 

Après avoir quitté l’écurie quelques temps, Takuya s’est décidé à rejoindre la structure et ses partenaires, pour finalement devenir sumo professionnel. Il pèse aujourd’hui 130 kg, monte dans la hiérarchie du classement en gagnant de nombreux combats.

La soirée s’est terminée autour d’un verre tout en prolongeant encore la discussion entre Alex Cardon et le public.

 

 

 

Conte & Cies 2015

Exposition "Il était une fois... les jouets et maquettes de monsieur Frère"

L’exposition « Il était une fois… les jouets et maquettes de Monsieur Frère » proposée à la médiathèque du 17 décembre 2014 à fin janvier 2015 a connu un large succès. Ce sont pas loin de 150 visiteurs qui sont venus à la rencontre des collections et créations de Martial Frère. Son talent a suscité un vif intérêt et beaucoup d’étonnement de la part du public. Les deux rencontres programmées avec ce villageois, ont permis de beaux échanges et partages avec les 80 personnes accueillies ces jours-là. Les différents ateliers proposés : « Dessines-moi un train, nous l’afficherons dans l’expo ! » ou « Viens construire ou conduire ton train ! » (applications installées sur  les tablettes pour l’occasion) ont eu leur part d’intérêt également auprès des enfants.

Les élèves de maternelle et de primaire ont pu eux aussi apprécier les trésors de Martial lors des accueils scolaires à la médiathèque. Même s’il n’a pas toujours été facile pour les plus petits de ne « toucher » que du regard les magnifiques jouets anciens.

Les visiteurs de l’expo avaient la possibilité de s’inscrire pour une découverte du « mini-musée » de Martial à son domicile. 22 personnes se sont inscrites et auront prochainement le privilège de se rendre chez lui.

Encore un grand merci à ce Bessoncourtois pour son talent et son originalité artistique !

Et pour ceux qui auraient manqué l’événement… une séance de rattrapage à visionner sur youtube

leur permettra de découvrir l'univers de monsieur Frère ! Cliquez ici !

 

Le mois du film documentaire 2014

La médiathèque, en partenariat avec le Conseil général du Territoire de Belfort ainsi que la Médiathèque Départementale, a participé à la 15ème édition du mois du film documentaire.

Le film retenu cette année et projeté le 7 novembre 2014 à l'école maternelle de Bessoncourt, était :

"Les recettes de Mina, Terezin 1944" réalisé par Anne Georget - France 2007 - 47 mn

“Gâteaux pour la jeune accouchée, bonbons au caramel de Baden, strudel aux quetsches, Linzertorte…”
Un livre de recettes écrit à la main, couvert de papier kraft, relié d’une simple ficelle. Internée par les nazis dans le camp de Terezin, près de Prague, Mina Pächter, affamée, écrit avant de mourir ses meilleures recettes de cuisine pour les envoyer à sa fille qui a pu s’enfuir en Palestine. Le livre de recettes mettra vingt ans avant de parvenir à sa fille… 

Cette manifestation a réuni ce soir là une quarantaine de personnes. Le public a eu le plaisir à l'issue de la projection de faire la connaissance avec la réalistarice en partageant avec elle de nombreuses discussions autour de son œuvre. 

Anne Georget avait même pris soin de cuisiner pour les spectateurs les fameux caramels de Baden, une des nombreuses recettes évoquées dans son film.

Le rendez-vous est d'ores et déjà fixé à l'automne 2015.

Conte & Compagnies 2014

Dans le cadre du festival Conte & Cies, la médiathèque de Bessoncourt en partenariat avec la Médiathèque Départementale du Territoire de Belfort, a accueilli le spectacle "Russie mon amour" par la Compagnie Vivre dans le feu le jeudi 25 septembre 2014 à 19h au fort Sénarmont de Bessoncourt.

42 spectateurs ont participé à cet événement et se sont retrouvés dans une salle voûtée du fort autour d'une longue table blanche pour assister à un banquet plein d'originalité et de qualité, rythmé par deux comédiens, Cantor Bourdeaux et Louise Lévêque, accompagnés par le violoniste Frédéric Jouhannet.

Un spectacle sous le signe de la Russie, évoquant les célèbres poètes Alexandre Pouchkine et Marina Tsveateva interprétés par les deux comédiens qui ont dirigé le repas grâce à une succession de toasts comme autant de poèmes à la vie, aux amis, à la mort. 

Crudités, bortsch, bœuf strogonoff, sablés, fruits, cocktail vodka et bissap ont été servis aux spectateurs par l'Association les Créatures qui avait concocté un délicieux menu aux saveurs russes. 

Cette manifestation culturelle a donné le jour à un nouveau partenariat entre la médiathèque et l'Association du fort Sénarmont qui a accepté d'ouvrir ses portes pour l'occasion.

Lire l'article paru dans l'Est républicain

Découvrir la compagnie Vivre dans le feu

Contes de sagesse

Mardi 21 janvier 2014 à 18h, Lucie van Cornewal et Bernadette Séverin étaient de retour à la médiathèque de Bessoncourt. Pour ceux et celles qui ne les connaîtraient pas encore, elles sont les conteuses de l'Associattion belfortaine "Envie d'écrire". Au programme de leur troisième intervention à la médiathèque et toujours en partenariat avec le Conseil Général du Territoire de Belfort : des contes de sagesse. "Les deux amis de Bagdad", "Tout arrive pour le mieux" et "le Talmud", trois histoires autour de l'amitié, du partage, de la bonté, de l'espoir... que le public a eu réel plaisir à partager avec elles. Puis est arrivé l'heure de la galette des rois pour clôturer en douceur cette séance de contes.

Gilles Barthélémy de la Médiathèque Départementale (à gauche) et Joël Calmettes, réalisateur
Gilles Barthélémy de la Médiathèque Départementale (à gauche) et Joël Calmettes, réalisateur

Un émouvant voyage...

Proposé par le conseil Général du Territoire de Belfort et en partenariat avec la Médiathèque Départementale, le mois du film documentaire a fait une halte à Bessoncourt pour la deuxième année consécutive. La médiathèque a présenté le mardi 12 novembre 2013 le film "Nicolas Bouvier, le vent des mots" retenu parmi une sélection riche de documentaires proposés cette année autour du thème du voyage. Le choix de présenter un grand voyageur comme le fût Nicolas Bouvier, écrivain-voyageur suisse, paraîssait alors évident... Un dernier voyage que l'auteur a eu envie de partager avec le réalisateur Joël Calmettes puisque Nicolas Bouvier est décédé peu de temps après le tournage de ce film. Une quarantaine de spectateurs ont participé à cette projection en présence du réalisateur, qui se tenait à la Maison de la Communauté de Communes du Tilleul, transfomée pour l'heure en une petite salle de cinéma. Une soirée placée sous le signe des mots, dans un premier temps avec les paroles poétiques et sensibles évoquées par Nicolas Bouvier autour de ses voyages, de l'écriture, la douleur, la mémoire et le bonheur. Le public a pris plaisir ensuite à écouter le témoignage de Joël Calmettes, qui a partagé ses riches connaissances sur la vie de l'auteur, le tournage... et a répondu aux nombreuses questions posées par le public.

L'invitation au mois du film documentaire est d'ores et déjà lancée pour la 14ème édition et le rendez-vous fixé en novembre 2014 !

Photo : Bernard DEHLINGER

 

Conte et compagnies 2013

Le festival Conte et compagnies proposé par le Conseil Général du Territoire de Belfort a été porté cette année encore et avec grand plaisir par la médiathèque de Bessoncourt. La conteuse Elisabeth Troestler, arrivée tout droit de Bretagne avec une valise pleine à craquer d'histoires réunissant princesses et dragons, a fait halte mercredi 16 octobre dernier à la salle communale du village. Devant un large et fidèle public, Elisabeth Troestler définie comme une véritable princessologue a su embarquer les enfants ainsi que leurs parents dans un univers de princesses peu ordinaires... Un spectacle de plus d'une heure qui s'est achevé par la participation du public à un drôle de test proposé par la conteuse : Quelle princesse êtes-vous ? Beaucoup d'humour et de fantaisie chez cette artiste qui a su capter l'attention des petits comme des plus grands ! On attend déjà avec impatience la version 2014... 

La magie des contes de Noël

Le mardi 18 décembre 2012, la médiathèque de Bessoncourt et l'Association belfortaine Envie d'Ecrire, ont proposé en partenariat avec le Conseil général du Territoire de Belfort, une animation autour de l'univers magique de Noël. Les conteuses Bernadette Séverin et Lucie van Cornewal ont su captiver un large public d'enfants par leur narration de magnifiques histoires pleine de tendresse et de morale. 

 

 

Bernadette et Lucie racontent Andersen
Bernadette et Lucie racontent Andersen

Conte : "Au pas, vaillant soldat de plomb, passe ton chemin"

 

En partenariat avec le Conseil Général du Territoire de Belfort, la médiathèque de Bessoncourt a proposé mardi 03 avril 2012 un moment d'écoute destiné au jeune public à partir de 4 ans.

Deux conteuses, Bernadette Séverin et Lucie van Cornewal, représentant l'Association "Envie d'écrire du Territoire de Belfort" ont revisité un grand classique des contes d'Andersen : l'intrépide soldat de plomb.

 

Durant une trentaine de minutes, les deux intervenantes ont mis en scène "Au pas, vaillant soldat de plomb, passe ton chemin", devant les yeux attentifs et captivés d'une vingtaine d'enfants accompagnés par leurs parents.

 

Quelques accessoires ont été utilisés pour leur jeu de scène autour d'un récit détournant par instants la véritable histoire du petit soldat de plomb avec parfois un savant mélange de textes tiré d'auteurs comme Mireille d’Allancé, le tout appuyé par la forte expérience des deux dames dans le monde du conte.

A l’issue de cette animation qui fut un réel succès, les jeunes spectateurs ont eu droit à une distribution d’œufs de Pâques que le lapin avait pris soin de déposer.

 

Gilles Barthélémy et Dominique Pernoo
Gilles Barthélémy et Dominique Pernoo

"Une autre vie" plébiscitée

Dans le cadre du Mois du film documentaire, le film "Une autre vie", réalisé par Dominique Pernoo, était projeté mardi 20 novembre 2012 à la salle communale de Bessoncourt.

En 1999, à Minsk, au collège musical d'Etat d'une Biélorussie en pleine crise, la caméra s'installe dans la vie d'une classe de musique hors norme, dirigée par Vladimir Perline, un professeur de musique qui consacre tout son temps à quatre jeunes violoncellistes. Quatre ados très doués, passionnés et qui rêvent de voyages et de grande carrière.

Entourée de Gilles Barthélémy, responsable vidéo à la médiathèque départementale de Belfort, et de Stéphanie Weiss, responsable de celle de Bessoncourt, Dominique Pernoo était venue spécialement de Paris pour répondre aux nombreuses questions du public.

Après la soirée, la réalisatrice a confié son plaisir d'être venue à Bessoncourt et s'est dite impressionnée par "la chaleur de l'accueil et l'engouement du public autour de ce genre cinématographique".

Article et photo Michel Petitjean, correspondant Le Pays.

Conte et Compagnies 2012

Pour la treizième édition, la médiathèque de Bessoncourt a eu le plaisir d'accueillir Myriam Pellicane le mercredi 10 octobre 2012 à 18h à la salle communale.

C’est devant une salle comble, remplie d’enfants mais aussi d’adultes tout aussi curieux de découvrir cette conteuse, grande, mystérieuse, à l’apparence presque sauvage, que l’artiste a partagé avec le public pendant plus d’une heure, son univers mêlant le fantastique et la modernité.

L'inspiration qu'elle collecte en partie dans les ouvrages d’anthropologie et d’ethnologie réalisés par Claude Lévi-Strauss, ajoute sans doute une part à l' originalité qui l’anime et la différencie des conteurs traditionnels. «Les kilos du moineau», un conte avec des petites histoires folles, d’oiseaux, de bêtes à plumes, de héros déboussolés et personnages extravagants où l’artiste parle de rencontres amoureuses, d’amours impossibles, de colère, de la mort, d’écureuils devenus étoiles...

Les spectateurs ont apprécié cette conteuse moderne, «débridée» au langage plus urbain, où l’art du conte se sent renouvelé. Avec elle le conte parle à notre imagination créant un réel échange avec le public, et provoquant ainsi des instants uniques et surtout imprévisibles dans l’oralité.

Les enfants très réceptifs à «l’univers Pellicane» ont contribué eux aussi à la réussite de cette soirée de contes, pleine de charme et d’amusement.

Météo
Prévisions :
Localisation
Contact