Vocabulaire Forestier

Abattage : Opération consistant à couper un arbre sur pied.

Affouage : Possibilité donnée par le Code forestier à une commune de réserver une partie des bois de la forêt communale pour l'usage domestique des habitants (souvent bois de chauffage).

Amélioration : Une coupe d'amélioration est réalisée dans un peuplement régulier dans le but de favoriser la stabilité, la dominance et la croissance soutenue des tiges d'avenir.

Aménagement forestier : Document de gestion durable et multifonctionnelle d’un massif forestier.

Aubier : Partie jeune de l’arbre, bois non encore formé situé entre le bois dur (duramen) et l’écorce. Ce sont les dernières cellules nées de l’année ; ce n’est encore qu’un bois imparfait qui va durcir et se transformer en bois parfait.

Bille : Tronçon découpé dans une grume.

Bois d’œuvre :Bois de haute qualité technologique utilisés dans les domaines de la construction, la charpenterie, la menuiserie, l'ébénisterie, le charronnage, la tonnellerie.

Canopée : Etage supérieur de la forêt, en contact direct avec l’atmosphère libre.

Cépée : Ensemble de rejets se développant à partir d’une souche d’arbre.

Chablis : Arbre ou un groupe d’arbres qui ont été renversés, déracinés ou rompus par le vent, la foudre, ou encore brisé sous le poids de la neige, du givre ou des ans.

Chandelle : Désigne la partie restée debout d’un arbre cassé.

Cloisonnement : Voies d’accès matérialisées et entretenues à l’intérieur de parcelles forestières exploitées pour réduire le tassement du sol sur le reste de la parcelle.

Composition : Pourcentage de présence des différentes essences forestières présentes.

Coupe progressive: Système sylvicole qui consiste à régénérer le peuplement par une ou plusieurs coupes partielles, suivie d’une coupe finale, libérant la régénération établie sous couvert.

Cubage: Opération consistant à évaluer le volume du bois (sur pied ou plus généralement au sol après une coupe).

Débardage : Opération consistant à transporter des billes, des grumes, du lieu d’abattage au premier dépôt transitoire.

Dégagement : Opération sylvicole qui consiste à supprimer tout ou partie de la végétation qui concurrence l’essence objectif.

Dépressage : Opération sylvicole qui consiste à supprimer un certain nombre de jeunes sujets dans un peuplement très dense et issu de semis.

Duramen : Partie interne du tronc, correspondant aux zones d’accroissement les plus anciennement formées, qui ne comportent plus de cellules vivantes. Partie plus dure que l’aubier. Appelé aussi bois de cœur ou bois parfait.

Embâcle : Accumulation de matériaux obstruant le lit d'un cours d'eau.

Éclaircie : Opération (le plus souvent coupe) pratiquée dans un peuplement forestier non arrivé à maturité, destinée à accélérer l’accroissement du diamètre des arbres restants.

Élagage : Élimination de branches vivantes ou mortes d’arbres sur pied dans le but de réduire la grosseur des nœuds dans le bois.

Essence pionnière : Première essence qui repousse sur un terrain passé au feu ou rasé après une coupe rase. Les pins et le bouleau sont des essences pionnières.

Essence noble : Essence forestière permettant la production de bois d’œuvre (chêne, hêtre, érables…)

Fût : Partie du tronc de l’arbre se trouvant sous le houppier.

Futaie : Peuplement forestier constitué d’arbres adultes issus de semis contrairement au taillis.

Futaie irrégulière / jardinée : Futaie dans laquelle on trouve des arbres à tous les stades de développement.

Futaie régulière : Futaie qui a été planifiée de façon à ce que les coupes et les travaux permettent d’obtenir une succession de peuplements d’âges méthodiquement gradués.

Gélivure : Fente longitudinale radiale qui apparait dans le tronc à la suite de grands froids rigoureux.

Grume : Tronc d’un arbre abattu et ébranché.

Houppier : Ensemble des branches et partie du tronc non comprise dans le fût.

Martelage : Opération qui consiste à marquer les arbres qui seront coupés ou laissés sur pied. On utilise généralement une entaille faite au marteau forestier ou des marques de peinture sur le tronc des arbres.

Régénération : Croissance des jeunes arbres, soit naturelle, soit stimulée artificiellement. La régénération naturelle se fait lorsque les arbres dispersent des graines ou par rejets de taillis. Tandis que l’intervention humaine, par la plantation d’arbres, permet la régénération artificielle. Cette phase de régénération suit la coupe « définitive ».

Rémanents : Branches ou bois mort qui restent sur le sol après une exploitation.

Richesse : Capital (en volume ou en surface terrière) d’un peuplement forestier.

Ripisylve : Ensemble des formations boisées présentes sur les rives d'un cours d'eau

Sommière : Zone non boisée dans une forêt.

Station (forestière) : Étendue de terrain de superficie variable, homogène dans les conditions physiques et biologiques (climat, topographie, sol).

Stère : Unité de mesure de volume utilisée pour les bois de chauffage.

Structure : Répartition des arbres selon leur diamètre.

Surface terrière :La surface terrière d’un peuplement, correspond à la surface de toutes les sections transversales des troncs, à 1,30 m de hauteur, des arbres présents sur un hectare de forêt. Elle s’exprime en m²/ha et nous donne une notion de capital.

Sylviculture : Traitement scientifique, technique et commercial de la forêt, depuis la régénération jusqu’à son exploitation.

Taillis : Terme désignant un peuplement forestier issu d’une reproduction végétative (rejets sur les souches).

Taillis sous futaie : Peuplement mixte obtenu par un traitement consistant à effectuer une coupe du taillis à rotation d’une durée fixe et courte, et à épargner quelques brins, puis à effectuer une coupe partielle de la même futaie selon les arbres sélectionnés ou réservés.

Trouée : Ouverture dans la structure du couvert forestier.

Vente sur pied : Le propriétaire vend à l’acheteur les bois encore sur pied en forêt. C’est donc l’acheteur qui s’occupera de l’exploitation.

Vente en bois façonnés : Les frais d’exploitation (abattage, débardage) sont avancés par le propriétaire, ce qui lui permet de garder la maitrise de l’exploitation, puis les bois sont vendus bord de route à l’acheteur. 

Météo

Bessoncourt

Actuellement

26/10/2021

12 °
Couvert
Couvert
8.2 km/h
26/10/2021
Couvert
7 ° | 14 °
Prévisions :
27/10/2021
Nuageux
5 ° | 15 °
Localisation
Contact
>